samedi 3 novembre 2012

Accord culturel et sportif entre l'Arménie et Israël

Drapeaux d'Arménie et d'Israël
En crise avec la Turquie, Israël a d'ores et déjà redirigé sa politique étrangère vers Chypre, voire la Grèce.

Les relations avec l'Arménie pourraient elles aussi être totalement redéfinies, elles ont longtemps été diminuées par les relations d'Israël avec la Turquie et l'Azerbaïdjan, deux pays, qui, on le sait peu, maintiennent un blocus sur l'Arménie. Une loi sur la reconnaissance du génocide arménien est repoussée depuis des années car nombreux sont ceux qui craignent une nouvelle crise diplomatique avec la Turquie, au détriment de l'Arménie.

Mais l'idée de la loi progresse d'une part, et, d'autre part, c'est peut-être un premier signe, si la politique n'est pas encore à l'ordre du jour, la culture l'est déjà. En effet, les gouvernements arménien et israélien ont signé un accord pour coopérer dans les secteurs de la culture et des réunions sportives entre 2012 et 2014, selon une déclaration postée sur le site officiel du ministère arménien de la culture.

Les deux côtés ont également signé aussi un accord de coopération dans les secteurs de l’éducation et de la science pour les années 2013 à 2015.

Misha Uzan - Israël Tarbout