mardi 8 janvier 2013

Red Bull Israël met les clés sous la porte

Bien avant les Haredim (voir notre article en lien), Red Bull a décidé de quitter Israël.

La marque de boisson énergisante a en effet annoncé qu'elle mettait un terme à ses activités marketing en Israël.

La décision a été prise après la chute vertigineuse de Red Bull dans les parts de marché, passées de 80% à 6%. 

La plupart des employés en Israël ont été licenciés, et le budget publicitaire a été annulé. 
Les contrats de distribution avec Binyamina Winery ont également été annulés. 
Pour pouvoir vendre Red Bull, les grossistes devront commander au moins un conteneur de boissons directement d'Autriche. 

Red Bull s'est vu en effet conccurencé par de nombreuses autres marques de boissons énergisantes, qui ont fait de Red Bull, l'ancien grand, une boisson parmi d'autres, voire un oublié du marché.

Source : Ynet et Calcalist