mardi 12 février 2013

La Grande exposition sur Hérode Le Grand au Musée d'Israël

Le Musée d'Israël a ouvert une exposition sur Hérode le Grand, Roi de Judée de 37 avant JC à 4 avant JC.
L'exposition est intitulée "Hérode le Grand : le dernier voyage du roi".

Hérode, tableau de Théophile Lybaert

L'ampleur est sans précédent. Pas moins de 900 mètres carrés sont consacrés à Hérode, et de nombreuses pièces inédites seront exposées. Pour héberger une telle exposition, le musée a agrandi les hauteurs sous plafonds, et renforcé ses fondations.

C'est la première exposition au monde a être dédiée entièrement au Roi Hérode.

Hérode le Grand fut l'un des personnages les plus importants de l'histoire de l'époque du Second Temple. Son histoire est surtout connue par les écrits de Flavius Josèphe lesquels, inspirés par les écrits du secrétaire d'Hérode Nicolas de Damas, lui sont particulièrement favorables.



Hérode est placé sur le trône de Jérusalem par les Romains et reste célèbre pour sa cruauté. Pour consolider sa souveraineté, il retire le pouvoir politique aux prêtres qui dirigeaient la Judée depuis le début de l'époque du Second Temple et pour écarter toute rivalité politique susceptible de menacer son pouvoir, il fait assassiner son épouse Marianne ainsi que plusieurs de ses enfants.

Sa cruauté et son impopularité ont laissé des traces jusque dans les écrits chrétiens, qui datent d'après sa mort. Dans l'Évangile selon Matthieu par exemple, les Sages ayant annoncé la naissance à Bethléem du « roi des Juifs », Hérode l'aurait fait chercher et aurait ordonné la mise à mort de tous les enfants de la bourgade âgés de moins de deux ans. Cet épisode toutefois, dont on ne sait s'il est véridique, reprend celui de la mort des enfants hébreux mâles ordonnée par Pharaon, au début de l'Exode biblique.